Manuel d'implantologie clinique - 3e édition


Manuel d'implantologie clinique - 3e édition
















Manuel de chirurgie orale : Technique de réalisation pratique, maîtrise et exercice raisonné au quotidien


Manuel de chirurgie orale : Technique de réalisation pratique, maîtrise et exercice raisonné au quotidien















Esthétique en odontologie


Esthétique en odontologie












L'Articulateur au quotidien

L'Articulateur au quotidien



Même s’il n’est pas la réplique de l’être humain, la conception de l’articulateur permet une vision postérieure des arcades dentaires par absence d’organes périphériques, ce qui n’est pas le cas chez le patient.


Il est manipulable à souhaits en ouverture, fermeture et latéralités mandibulaires qu’il reproduit inlassablement sans la fatigue musculaire qui apparaitrait inévitablement au bout d’un certain temps chez le patient. Il permet de différer et d’aider la compréhension des cas cliniques. Comme la majorité des travaux prothétiques sont irréalisables directement en bouche, l’articulateur est une mécanique idéale de transfert, véritable courroie de transmission entre le cabinet dentaire et le laboratoire de prothèse.


Il n’est donc pas question dans ce travail d’utiliser l’articulateur de façon non académique, mais d’inciter les confrères à l’utiliser adroitement dans toutes les situations cliniques qui se présenteront à eux. Sans pour cela avoir le sentiment de ne pas être un « occlusodontiste » parce qu’ils ne programment pas leur articulateur semi-adaptable, voire qu’ils n’utilisent pas un articulateur totalement adaptable. Ce dernier, pour des raisons financières évidentes est de moins en moins utilisé.


D’autant que la compréhension de la cinématique mandibulaire démystifie, non seulement l’occlusodontie, mais également son expression mécanique qu’est l’articulateur semi-adaptable. Ce livre a donc la prétention de rendre l’articulateur accessible à tous les praticiens de l’art dentaire en simplifiant son utilisation et sa programmation afin que leur art s’exprime pleinement sans pour autant que cela soit chronophage et coûteux.









Pratique de l'empreinte en prothèse fixée

Pratique de l'empreinte en prothèse fixée : Du pilier naturel à l'implant, des techniques classiques à la CFAO




Dans la chaîne de reconstitution prothétique fixée, l'effort de réalisation d'une préparation idéale est inutile s'il n'est pas suivi d'une empreinte de grande qualité.En effet, la valeur de cet enregistrement conditionne la fabrication et la fiabilité de l'élément prothétique final, et donc son intégration biologique.Cette étape, déterminante, est aussi la plus difficile, la plus délicate du parcours de réhabilitation. La désinsertion et l'évaluation d'une empreinte ne sont-elles pas toujours teintées d'appréhension pour le chirurgien dentiste ?Ce guide propose d'aider le praticien, expérimenté ou non, dans la pratique clinique et quotidienne de la prothèse fixée. Quelles sont les conditions de réussite de l'empreinte ? Quels sont les techniques, matériels et matériaux qui permettent de lever les difficultés et de réduire les échecs ?Les grands axes de cette thématique liée à la prothèse fixée d'aujourd'hui et de demain seront tour à tour abordés : comment améliorer la qualité de l'empreinte sur pilier naturel, mais aussi, comment réaliser simplement les empreintes sur pilier implantaire. Enfin, qu'en est-il aujourd'hui de l'empreinte en CFAO et comment l'aborder ?









Utilisation des lasers en endodontie


Utilisation des lasers en endodontie : Principes physiques et protocoles opératoires